5 conseils pour faire de la photo de voyage

L’été est là et si vous avez la chance de partir en voyage (chéri si tu m’entends …) vous vous apprêtez certainement à immortaliser chaque moment de votre voyage sous forme de photographie. Voici un petit article où je donne mon point de vue concernant la photo de voyage. J’ai déjà fait un article suite à mon voyage au Sri Lanka où je vous montre ce que j’emmène avec moi en voyage. Bien entendu cet article représente mon point de vue, et je vous ai déjà dit que je ne suis pas une férue de photographie H24 lors des voyages.

Préférez un objectif ou appareil polyvalent

Alors certes, quand on fait de tout on ne peut pas être bon partout. Mais à part être missionné par National Geographic un objectif polyvalent sera 1000 fois plus pratique que de changer constamment de matériel en plein milieu de la forêt humide ou d’une plage. Pour ma part j’utilise un objectif Tamron 28/75 qui ouvre à f2,8, ce qui est très honorable. Comme je le monte sur mon appareil d300s cela me revient à peu près à une focale de 40/112.

Pour les petits voyages je vais même jusqu’à ne prendre que mon appareil Fujifilm X100 qui lui a une focale de 35mm et est beaucoup moins encombrant. Mais il faut être habitué à zoomer avec ses pieds !

Faire de la photo de voyage

Autriche – Inneralpach – D300s et objectif Tamron 28-75 – Zoomé à 75 mm (en fait 112 donc)

Gardez votre appareil à portée de main quitte à passer pour un touriste

Alors autant qu’on se le dise : oui lorsque j’étais au Sri Lanka, avec ma peau blanche, mes tâches de rousseur et le fait que j’étais plus grande que les encadrements de porte, je dénotais un peu dans le paysage ordinaire des habitants. Alors oui je suis une touriste, autant passer la petite gêne de « j’ai mon appareil autour du cou » et assumer, cela vous permettra peut-être de capter LE moment candide au milieu des photos de vieilles pierres. Ah oui, et n’oubliez pas votre sangle (j’aime beaucoup la Black Rapid même si pour les mariages maintenant j’ai opté pour la Holdfast) à la maison comme moi !

Vietnam – Baie d’Halong – D300s et objectif Tamron 28-75

Utilisez un appareil instantané

Mon appareil photo instantané Fujifilm Instax est un vrai coup de coeur de voyage pour moi. Il me permet de compléter mon carnet de voyage en illustrant chaque jour les étapes de notre périple, mais aussi de partager avec les personnes locales un petit bout de quelque chose lorsque même la langue fait défaut. Je me souviens de notre voyage en train vers Ella où une gentille maman Sri Lankaise m’a laissé sa place du côté fenêtre pour que je puisse prendre des photos. Je ne sais pas si elle a gardé la photo que je lui ai offerte mais l’espace d’un instant nous avons échangé quelque chose, un sourire, une photo …

Sri Lanka – Train vers Ella – D300s et objectif Tamron 28/75 

Amusez-vous à faire quelques vidéos

Sans forcément faire un reportage complet de votre voyage en vidéo (voir conseil plus bas), je trouve que quelques images « vivantes » illustrent bien l’ambiance, les bruits, les paroles que l’on a pu ressentir autour de nous. Je suis très mauvaise en vidéo et parfois le premier tiers consiste à des allers et venues du focus (sic !) mais ces vidéos me sont surtout destinées, je les regarde avec plaisir de temps en temps. Mais comme je suis gentille en voici une pour illustrer !

Tuk tuk à Ella dans les plantations de thé – D300s en mode vidéo

Profitez, ressentez, imprégnez-vous

Voici mon dernier conseil en photo de voyage … parfois n’en prenez pas ! Je reste toujours abasourdie en voyant des personnes le nez derrière leur appareil (ou pire alors, derrière leur Ipad !) à mitrailler chaque moment de leur voyage, jusqu’à parfois en devenir insupportable pour les autres (je me souviens d’une visite d’une usine à thé où nous devions sans cesse attendre qu’une personne fasse une dizaine de photo avant de passer à la suite).

J’ai une très bonne mémoire des événements (à défaut d’avoir une bonne mémoire des visages) et rien que d’en parler je me souviens de ce moment dans la baie d’Halong à regarder la brume se lever, de m’être assise en haut du rocher de Sigiriya à admirer la vue après l’effort accompli, de mes pieds dans le sable effleurés par l’Océan Indien … Voyager c’est aussi ressentir les choses, regarder les gens, leur sourire, essayer de partager des choses … Ce n’est pas tenter de revivre son voyage une fois de retour à la maison.  Se déconnecter c’est aussi ça voyager non ?!

 Et vous, quel conseil donnerez-vous ?

Pas de commentaire
Laissez un petit mot ...

Vos coordonnées ne seront jamais affichées Champ requis *